En 2008, la crise des subprimes aux Etats-Unis a généré un effet boule de neige. Les pays du monde entier ont ensuite traversé de grandes difficultés économiques, la France y compris. Parmi les conséquences néfastes de cet événement, le marché du logement a subi un contrecoup important. Aujourd’hui à la reprise, ce milieu peut générer des vocations : pourquoi ne pas vous essayer à la création d’une agence immobilière ?

 

L’impact de la crise est-il résorbé ?

Le fait est que la crise économique a provoqué de sérieux remous dans le secteur du logement. Près de 15% des établissements indépendants ont dû fermer leurs portes. Mais depuis quelques temps, le marché est à la reprise. En effet, les taux d’intérêt du crédit immobilier cessent de diminuer après avoir atteint des seuils planchers véritablement historique courant 2016. De leur côté, les prix s’ajustent.

Pour les investisseurs ou ceux qui souhaitent tout simplement devenir propriétaire, c’est donc le bon moment d’acheter. En effet, l’acquisition d’un bien immobilier dans ces conditions est la promesse de pouvoir le revendre plus cher dans des temps plus éloignés. Le terrain semble donc favorable à la création d’agence immobilière.

 

Création agence immobilière : faut-il tenter sa chance ?

Le marché des habitations n’est pas le seul à être touché par ce phénomène. C’est tout le contexte social, économique et politique qui pousse les acquéreurs à se décider. D’une part, l’augmentation des taux d’intérêt n’est pas vouée à s’arrêter. Si elle demeure légère et progressive, plusieurs facteurs la poussent vers le haut :

  • La surprise américaine : outre-Atlantique, la passation de pouvoir a signé l’ouverture d’une période d’incertitude, qui favorise ce phénomène (visitez ce lien pour plus d’informations).
  • L’inflation : certes limitée, elle s’accompagne logiquement d’une hausse des taux
  • Reprise économique : les indicateurs semblent au vert, et la croissance est a priori de retour. De fait, la relative bienveillance de la politique monétaire de la BCE devrait arriver à son terme.
  • Elections présidentielles : l’appel des urnes approche. Pour l’heure, des aides telles que le dispositif Pinel ou le prêt à taux zéro sont maintenues. Mais le résultat du scrutin pourrait complètement changer la donne en fonction du candidat élu.

Entre incertitude, anticipation et prévoyance, celles et ceux qui souhaitent devenir propriétaires auront tendance à se décider dans la première partie de l’année 2017. La dynamique pourrait se poursuivre ensuite, c’est pourquoi songer à la création agence immobilière séduit du monde.

 

Les démarches à effectuer

Si vous aussi, vous voulez profiter de ce rebond (cliquez ici pour en savoir plus), plusieurs choses doivent entrer en ligne de compte. En particulier si vous optez pour une création agence immobilière en franchise.

Pour obtenir votre carte professionnelle, vous devrez justifier d’une qualification à Bac +3 dans le milieu commercial, juridique ou économique. Si vous n’êtes titulaire d’aucun diplôme, vous pouvez mettre en avant une expérience dans le monde du travail supérieure à dix ans si vous n’avez pas occupé un poste de cadre. Si vous avez été cadre, cette durée est raccourcie à quatre ans.

Vous devez disposer d’un certain nombre de compétences, parmi lesquelles un bon contact relationnel. Votre profil doit être commercial de préférence, car votre métier consistera à vendre des logements. Par ailleurs, savoir gérer une équipe est indispensable.

Après la création d’une agence immobilière, vous serez ainsi en mesure de contacter une enseigne reconnue. Cette dernière vous autorisera à vendre en son nom, et partagera avec vous son savoir-faire et ses techniques. En échange, elle percevra un pourcentage sur votre chiffre d’affaires.

A présent, vous avez les clés en main pour devenir agent immobilier !

Le marché de l’immobilier repart : est-il temps d’ouvrir une agence immobilière ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *